La Nouvelle Réglementation Européenne Est En Période D’essaye

L’organisme exécutif de l’UE veut en savoir plus sur les finances décentralisées et examine les données d’Ethereum (ETH). C’est le résultat d’un document présenté par la Commission européenne. Les nouveaux systèmes de régulation ont été considérés comme une entreprise pilote visant à concevoir, diffuser et tester des solutions technologiques intégrées de suivi des actions DeFi.

Les données sur la nouvelle loi

La nouvelle documentation ne s’étend pas sur les informations privilégiées, mais elle précise que la tâche sera axée sur les données avec Ethereum. L’entreprise vise à exploiter les sources de données largement ouvertes des transactions sur la blockchain ETH, le plus grand service de paiement des utilisateurs de DeFi.

L’accent sera mis sur la collecte automatique des données réglementaires directement à partir du système décentralisé, et sur une épreuve d’essaye de la capacité du programme à observer les actions et les transactions de DeFi en temps réel.

Selon les documents, l’entreprise est associée à l’Union européenne et financée par le gouvernement. Le coût total estimé est de 250 000 euros (environ 242 800 dollars). La date limite de dépôt des demandes est fixée à la fin de l’automne, et la date limite de soumission des demandes et des documents est le 1er décembre.

Cependant, les régulateurs veulent se pencher sur tous les aspects de l’industrie, ce qui ne devrait surprendre personne dans le monde de la crypto-monnaie: après l’effondrement du système Terra, le naufrage du marché cette année et une série d’événements par la suite.

Le monde a accru son attention vers l’industrie

L’industrie a fait l’objet d’un examen réglementaire accru dans le monde entier. Et notamment cette semaine apporte un autre événement majeur pour l’Union européenne: le Parlement européen a adopté un tournant dans l’approbation de la loi cryptographique de l’UE après deux ans de débats.

L’ensemble du projet de la loi sur la nouvelle réglementation a été sanctionné il y a une semaine.

La loi vise à gérer l’ensemble des processus de crypto-monnaies réalisés dans l’Union européenne, notamment la question descrypto, tout en renforçant la réglementation des sociétés dites fournisseurs de monnaie électronique.

Surtout l’interdiction des PoW proposée initialement n’a pas été incluse dans la nouvelle décision. De plus en plus d’entreprises en Europe acceptent la nouvelle réglementation. Il existe plus de dix mille crypto-monnaies, et le marché total des crypto-monnaies a atteint dernièrement un trillion de dollars.

Author: Julian Watford

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.